Le B à Ba de la diversification alimentaire

Quand commencer la diversification alimentaire ?

Bébé grandit et approche des 6 mois : il va pouvoir franchir une étape dans ses découvertes alimentaires. L’heure est venue de passer d’une alimentation exclusivement lactée à une alimentation plus solide. Cette évolution progressive de l’alimentation de bébé , appelée diversification alimentaire, doit se faire en douceur.

Comment savoir quand bébé est prêt à ce passage ? Le meilleur moyen est d’être attentif à certains signes ! Quand bébé commence à tenir assis seul, à porter des objets à sa bouche, notamment la nourriture « des grands » avec ses petites mains : alors il est certainement prêt ! C’est le moment pour bébé de passer à table et de partager les repas avec le reste de la famille. Prendre les repas en même temps que lui est important pour l’inciter à manger. Et si bébé boude les premières cuillères : soyez patients et persévérants. N’insistez pas mais réessayez plutôt un autre jour.

L’introduction des premiers fruits et légumes

Bébé a atteint l’âge des premières panades, l’occasion d’introduire les fruits et légumes en complément d’un apport lacté. Sources de vitamines, minéraux et de fibres : ils lui apporteront tout ce qui est nécessaire pour son bon développement. Quelques conseils ?

  • Assurez-vous de bien mixer la préparation afin qu’il n’y a pas de gros morceaux dans vos panades.
  • Commencez par les légumes les plus doux : carotte, courge et patate douce. Viennent ensuite les légumes vers comme la courgette, haricots verts et pois verts. Puis vous introduirez les épinards, les choux, le brocoli…
  • Procédez de même avec les fruits : pomme, poire, banane, prune, abricot, pêche cuits en compote.
  • Proposez une variété de légumes ou de fruits à la fois et attendez quelques jours avant de lui en proposer une autre. C’est le temps nécessaire à bébé pour apprécier un nouvel aliment.
  • Une fois que bébé aura goûté à tous ces aliments, vous pourrez les mélanger entre eux.
  • Utilisez une cuillère en plastique, plus douce pour bébé qu’une cuillère métallique.
  • Le sucre et le sel sont à proscrire dans les préparations maison.
  • Les graisses doivent être introduites à raison d’une cuillère à café d’huile ou une noisette de beurre dans les purées : bébé a un besoin élevé en lipides pour le développement de son système nerveux.
  • Attendez 12 mois avant d’introduire des aliments à fort pouvoir allergisant : kiwi, céleri, arachides, crustacés…

Viendra ensuite l’introduction des féculents, des viandes, poissons ou œufs. Mais chaque chose en son temps : laissez-lui le temps de découvrir ces nouvelles saveurs à son rythme !